Céline au jardin

Un refuge pour les insectes

Coccinelle cherche abri pour passer l'hiver. Crédit C. Delhaye

La nature entre en repos et la tentation de vouloir nettoyer son jardin en supprimant toutes les tiges fanées est forte. Si vous le pouvez, maintenez en l’état votre jardin jusqu’à la fin de l’hiver. Certains insectes (coccinelles) cherchent un refuge dans une cavité, telle une tige creuse de plante, et y resteront en hibernation jusqu’au printemps. D’autres (pucerons) mourront juste après avoir pondu leurs oeufs prêts à éclore au printemps prochain.

Ne cherchez pas à garder les auxiliaires et à éliminer les nuisibles. Tous ont besoin de vivre ensemble pour créer un équilibre cohérent et efficace. Les mauvais mangent les gentils qui mangent les mauvais. Et aucun recours aux pesticides.

Gîte à forficules. Crédit Le jardin des petits sentiers, Wavrin, Nord.

En laissant une chance à tous les insectes d’hiverner dans votre jardin, vous maintenez ce bon équilibre dès le printemps suivant. Quelques gestes simples:

  1. Ne supprimez pas les tiges mortes
  2. Laissez quelques tas de bois, de feuilles
  3. Fabriquez des abris:

Les abris sont souvent occupés par tout type d’insectes, et pas forcément par celui attendu. Peu importe, ils sont utilisés et la cohabitation s’opère.

Et les bourdons ?
« Les colonies de bourdons ne survivent pas à l’hiver, précise Bruno Didier de l’Opie (office pour les insectes et leur environnement). Seules les femelles fécondées, les futures reines, passent l’hiver en se dissimulant (terriers, crevasses, sous les feuilles, etc.). Au printemps elles sortent en exploration à la recherche d’un site favorable à la création d’une nouvelle colonie. »

Hôtel à insectes en partenariat avec l'école du centre de Sainghin-en-Weppes et la participation de Roselyne Deroose, jardinière à Wavrin. Crédit R. Deroose.

Enfin, si vous vous passionnez pour la vie des insectes (j’adore observer les cétoines dorées se régaler sur la Julienne des Dames), je vous suggère une association qui organise des sorties sur le terrain pour observer les insectes mais aussi des cours plus pointus dispensés par des entomologistes :

L’Opie à Guyancourt (Yvelines)

Voir le programme complet de l’Opie (Office pour les insectes et leur environnement)
www.insectes.org
Les cours du soir pour les curieux de nature
01 30 44 13 43

*Le jardin des petits sentiers, Wavrin, Nord

Quel est ce pollinisateur que j'ai photographié ? Quelqu'un a-t-il la réponse ? Crédit C. Delhaye