Céline au jardin

De la lessive économique et écologique

Une lessive écologique, économique et efficace, c'est possible ! Crédit La mère Denis, Les amis du village du Tôt*.

Elle lave, elle fait du bien à la planète et elle a un tout petit prix. La lessive peut être écologique ET efficace. Si, si, des personnes ont testé et vous livrent leur préparation maison: un mélange de produits naturels. Certes, il n’existe pas de lessive neutre pour l’environnement. Elles ont toutes un impact sur la qualité des eaux à part sans doute les noix de lavage. Mais faire sa lessive soi-même offre quelques avantages:

  1. S’assurer des composants que l’on met dedans.
  2. Pas d’emballage nouveau: on recycle un bidon (donc moins de fabrication, moins de pollution, moins de traitement des déchets).
  3. On se félicite de sa préparation qui marche et l’on a envie de faire des émules autour de soi.
  4. On se félicite des économies réalisées pour investir dans autre chose.

La recette de lessive écologique

100gr de savon de Marseille à couper en morceaux.
Faire bouillir 2l d’eau et jeter une poignée de noix de lavage (environ 12 euros le paquet), pour faire une décoction pendant 15mn.
Filtrer la préparation et ajouter le savon de Marseille. Laisser reposer une nuit.
Le lendemain, ajouter 4 cuillers à soupe de vinaigre blanc et 4 grosses cuillers à soupe de cristaux de soude. Mixer le tout.
Si le mélange est trop épais, ajouter de l’eau.

Assouplissant à faire soi-même
Dans une bouteille 2l, mettre 1/3 de vinaigre blanc puis le reste d’eau et 30 g d’huile essentielle de lavande.

Karine : « J’ai testé: 1,5€ les 3l »

« La recette vient de maman qui m’a déjà fait 2 fois trois litres de lessive pour la modique somme de 1,5 euro les 3l. Car ces doses conviennent très bien pour un bidon de 3l (il suffit de compléter avec de l’eau). Voilà, il n’y a pas de petites économies et c’est assez ecolo non ? Et surtout ça marche pour détacher les taches rebelles. Pour raviver le linge blanc remplacer les cristaux de soude par du percarbonate de sodium (sans chlore, sans phosphate, il blanchit naturellement et reste biodégradable), semble t’il ! »

*Les amis du village du Tôt