Céline au jardin

Oenothère : pas pour me plaire

Oenothère: plante bisannuelle qui tend à être envahissante. Crédit C. Delhaye

J’ai eu un tout petit plant à l’occasion d’un troc de jardiniers. Je me souviens bien qu’une personne avait dit, « Ouh là là, elle est envahissante ». Mais l’espoir d’un jardin fleuri est plus fort que la rumeur. Il n’empêche, elle avait raison. L’oenothère, ou onagre, s’est très vite plu ! L’année suivant la plantation, je constate une touffe qui ne cesse de gagner du terrain. Grrrrr ! Il ne faut pas la laisser monter à graines, où vous en aurez partout ! En la maîtrisant, cette bisannuelle avec ses très hautes tiges d’1,4m bien dressées, a sa place au soleil dans le fond du jardin ou en arrière plan. Je reconnais que la couleur jaune citron de ses fleurs en trompette est éclatante. Mais pas assez de fleurs à mon goût. Elles fleurissent à tour de rôle ce qui permet en revanche une floraison longue durant toute la saison. Mais fanent rapidement. Enfin, j’apprends que les racines se mangent. Elles sont blanches, comme des panais. Personnellement, je n’ai pas trop envie d’essayer mais peut-être me ferez-vous changer d’avis ?

Il existe aussi une version rampante, qui forme un bon couvre-sol fleuri: oenothère specisosa.